cycle de Carnot

Le cycle fermé des pompes à chaleur suit, pour l'essentiel, le cycle de Carnot (idéal) inversé (machine à chaleur).

Nous pouvons ainsi calculer aussi le coefficient d'efficacité par la différence de température entre la source de chaleur (évaporateur) et l'installation d'utilisation de la chaleur (condensateur) :

ec = T / (T - Tu) = T / DT

 

ec = coefficient d'efficacité de Carnot
Tu = température de l'environnement duquel la chaleur est absorbée
T = T température de l'environnement auquel la chaleur est délivrée
DT = différence de température entre le côté chaud et le côté froid

Les valeurs des variables T et S (entropie) parcourues pendant le cycle de Carnot sont les suivantes :

Il. : Diagramme T-S. La courbe est constituée de deux adiabatiques (S = const) et de deux isothermes (T = const)

énergie absorbée par l'environnement : Surface a

énergie motrice compresseur Surface b

Énergie totale délivrée : Surface a + b

S = entropie = contenu énergétique

4 - 1 : évaporation
1 - 2: compression (élévation de la température)
2 - 3: condensation
3 - 4 : expansion

Exemple :
Tu = 0°C = 273 K, T = 50°C = 323 K
ec = T / (T - Tu) = 323 / 323-273 = 6,46

Les processus idéaux n'existent pas. Par conséquent, les coefficients d'efficacité pour le processus effectif de la pompe à chaleur, donc incluant les pertes, diminuent. Du fait des pertes thermiques, mécaniques et électriques ainsi que des besoins en énergie pour les entraînements auxiliaires, le coefficient d'efficacité effectivement atteint e est inférieur à ec.

Pour calculer approximativement, on peut dire que e = 0,5 x ec.

Votre avantage

 

Qualité de vie, fonctionnement économe, sécurité, sources de chaleur sans émission, chaleur douce, commande pratique du chauffage - ce ne sont que quelques-uns de avantages dont vous bénéficiez avec une chauffage par une pompe à chaleur OCHSNER.

Öffnet einen internen Link im aktuellen FensterVotre avantage